Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 14:13

La décision d’entamer l’étude hydrogéologique et géophysique dans la région de Béchar, prise récemment par le ministre des Ressources en eau lors de sa dernière visite à Béchar, sera bientôt mise en application.

La décision sera suivie aussi par le projet d’étudier la construction de quatre barrages ainsi que plusieurs digues à travers la wilaya. Les instructions émises par le ministère dans ce sens ont fait l’objet d’un large débat au sein de l’instance APW au cours de sa dernière session. La sécheresse, sa persistance et son prolongement depuis près de deux ans continuent d’alimenter l’inquiétude de toute la population. La sécheresse a été heureusement quelque peu interrompue par un modeste apport en eaux pluviales évalué à près d’une centaine de millions de m3 au barrage de Djorf Torba qui avait atteint la cote d’alerte, il y a deux mois, mais cet apport demeure insuffisant au regard des besoins hydriques de la wilaya.

Le débat des élus APW a été centré autour des soucis des habitants et surtout de la nécessité d’entamer rapidement une étude hydrogéologique et géophysique afin de diversifier les sources d’approvisionnement en eau potable des principales agglomérations (Béchar, Abadla et Kénadsa) en extension urbaine pour ne plus dépendre uniquement du barrage de Djorf-Torba (50 km au sud-ouest de Béchar). Au cours de la même session, les élus ont examiné la situation de la nouvelle entreprise de nettoyage et ramassage des déchets ménagers récemment créée.

Pour sa mise en service, 120.000.000 de DA ont été dégagés pour son fonctionnement. Un montant de 19.000.000 millions de DA a été également dégagé pour soutenir le financement pour l’acquisition de l’ameublement de logements des enseignants de la Faculté de médecine qui ouvrira ses portes à la prochaine rentrée universitaire. Enfin, face au déficit financier chronique des œuvres sociales de la wilaya, les élus ont décidé de renflouer les caisses de ces œuvres sociales par l’affectation d’un crédit de 3.500.000 de DA.

Source: M. Nadjah, El Watan

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article

commentaires