Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 14:06

Après plusieurs années d’attente, le ministère de l’Intérieur vient enfin de lancer l’opération pour la dénomination et la numérotation des lieux et édifices publics.

Dans ce sens, une série de circulaires a été adressée aux responsables locaux définissant un plan d’action portant, dans un premier temps, l’installation d’une commission communale à l’échelle de chaque commune, chargée de l’identification des voies et recensement des lieux, des institutions, édifices publics ainsi que de la numérotation des portes. A Béchar, chef-lieu de wilaya, la commission communale s’est réunie dernièrement et devant l’ampleur de la tâche constatée et le manque de moyens humains, elle a décidé de confier l’étude de l’opération à un bureau d’étude public.

Le recours à ce dernier s’est avéré indispensable étant donné le développement considérable du tissu urbain induit par l’émergence de nouveaux quartiers. Tous les lotissements anciens et nouveaux, au nombre d’une soixantaine, indique-t-on, ne sont pas identifiés par des noms de rue et numérotation des portes, ce qui rend extrêmement difficile la tâche pour la distribution du courrier, notamment.

 

Source: M. Nadjah, El Watan

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article

commentaires