Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 13:34

Les propriétaires de fusils de chasse de la wilaya de Béchar éprouvent, depuis des années, des difficultés à récupérer leurs armes remises aux autorités sécuritaires en 1993.

Un propriétaire, rencontré alors qu’il se rendait, la semaine écoulée, aux services concernés, affirme n’avoir pas pu récupérer son fusil de chasse et il est en attente de sa restitution depuis plus de vingt ans. Selon lui, les services de sécurité de la wilaya ont établi deux listes distinctes de détenteurs d’armes à feu composées l’une de 100 personnes et l’autre de 130 concernées par l’opération.

Ces mêmes services ont fait savoir qu’ils entendent d’abord apurer la première liste pour pouvoir entamer la restitution des armes à feu aux citoyens de la deuxième liste. Une démarche jugée dilatoire par notre interlocuteur car «elle se caractérise, dit-il, par une insupportable lenteur qui va prendre encore plusieurs mois».

«Certains parmi les propriétaires dont les fusils de chasse ont été confisqués sont aujourd’hui décédés, rappelle-t-il, et l’administration publique commence à délivrer paradoxalement de nouvelles autorisations de port et d’achat de fusils de chasse». Notre interlocuteur précise cependant que l’obstacle de la restitution de ces armes réside au niveau des services de la wilaya alors que ces armes déposées au niveau de la gendarmerie nationale à Béchar ont été rendues à leurs propriétaires.

 

Source: M. Nadjah, El Watan

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article

commentaires