Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 10:12

L’agglomération de Taghit et sa périphérie Barbi seront dotées bientôt d’une station d’épuration des eaux usées. Les travaux en cours qui ont atteint un taux physique de 40% seront achevés et la station livrée au courant du 1er semestre 2015 selon les délais prescrits.

Les travaux de l’unité de lagunage des eaux usées s’effectuent sur une bande de terre étroite de quelques mètres en contrebas d’un flanc montagneux surplombant une cuvette abritant le lit de la palmeraie de Taghit. Sur ce flanc montagneux des travaux sont actuellement menés pour aménager une voie d’accès à la station épuratoire. Selon le chargé d’étude du projet, l’objectif de ce projet étant la préservation directement de la palmeraie située en partie en amont ainsi que la récupération et le traitement des eaux usées qui seront utilisées pour l’irrigation de la palmeraie de Taghit.

On croit savoir que la croissance urbaine de la localité ces dernières années et les perspectives d’expansion de l’agglomération sont à l’origine de l’initiative de la mise sur pied d’un système épuratoire des eaux usées qui sera étendu (projet prévisionnel) aux autres localités voisines situées entre 5 et 10 km en aval de Taghit, à savoir Bakhti, Brika et Zaouïa Tahtania. Le montant du projet en cours à Taghit s’élève à 26 milliards de cts.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article

commentaires