Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 10:44

Prévue pour 2016, la mise en service de la cimenterie de Benzireg (50 km au nord de Béchar) a été reportée, a-t-on appris, hier, de source officielle.

Les chômeurs doivent encore patienter, leur espoir sera encore prolongé probablement d’une année au gré de l’évolution du contexte économique du pays. Au niveau de la direction de l’Industrie et des Mines de la wilaya, le responsable contacté est affirmatif: Le contrat signé, il y a trois ans, entre le groupe industriel des cimenteries algériennes (GICA) et le partenaire chinois est maintenu.

Cependant, le GICA a émis des réserves dont on n’a pas révélé la nature mais qui reste, indique-t-on, liée au processus concernant l’appel d’offres appelé à être renouvelé avec le partenaire chinois. Un renouvellement qui induira inévitablement des retards tant la mise en place des procédures administratives prendra du temps et devant aboutir à la finalisation des accords portant sur la réalisation de la cimenterie. On parle d’un délai nécessaire entre un an à 18 mois. C’est ce qui a été indiqué. Pour rappel, une promesse a été faite que le projet va générer 500 emplois directs dans sa première phase de recrutement et 2000 emplois directs lors de la phase d’exploitation de l’usine avec des retombées bénéfiques pour la région.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article

commentaires