Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 08:17

Prévu du 8 au 13 juin au niveau du stade Ennasr (pour les soirées artistiques) et à la maison de la Culture (pour le volet scientifique), la 9e édition du Festival national de la musique diwane de Béchar verra la participation de douze troupes en compétition, de conférenciers qui réfléchiront sur la musique diwane et ses différents défis, ainsi que des formations et artistes de renoms, dont le groupe Djmawi Africa qui animera la soirée d’ouverture.

La wilaya de Béchar abritera, du 8 au 13 juin, la neuvième édition du Festival culturel national de la musique diwane. Cette manifestation culturelle et principalement musicale, qui sera organisée dans cette région du sud du pays, sous le haut patronage du wali de Béchar, verra la participation de douze troupes de différentes régions du pays, qui vont concourir pour les trois premières places, leur permettant de participer au prochain Festival international de la musique diwane d’Alger. Les troupes se produiront dans le lieu habituel du festival, à savoir le stade Ennasr de Béchar. En plus de la compétition, le Festival propose des concerts avec des artistes et des formations algériennes, notamment Djmawi Africa, Ifrikya Spirit, les Jaristes, maâlem Mejbar et les incontournables Essed. A cela s’ajoutent les deux lauréats de l’édition 2013, qui prendront part aux soirées du Festival en tant que guest-stars. Des concerts auront lieu, en outre, dans trois daïras de la wilaya, à savoir Kenadsa, Igli et Taghit. Le commissaire de cette manifestation musicale, Hamdani Lamari a indiqué que “cette année la capitale de la Saoura accueillera pour la première fois, une troupe musicale composée de six personnes ainsi qu’un conférencier en provenance du Sahara occidental”. Par ailleurs, et en plus de la musique qui se taillera la part du lion lors de cette édition, six conférences-débats sont prévues les matinées à la maison de la Culture de Béchar. Kamilia Berkani, chercheur spécialisé en socio-anthropologie de la musique animera une conférence intitulée “la ‘festivalisation’ des identités territoriales sous une ère globalisée : le cas de la musique diwane” ; Salim Dada, musicien, compositeur, musicologue et chercheur attaché au CNRPAH-Alger proposera une conférence intitulée “Maghreb & Friends ou comment les inspirations artistiques libres deviendront des aspirations identitaires modélisées” ; Omar Fassi, universitaire et chercheur en musique et patrimoine interviendra au festival avec une conférence portant sur l’aspect spirituel de la musique diwane. À cela s’ajoutent les conférences du chercheur du Sahara occidental, Mohamed Ali Lamine qui proposera une communication sur “La Culture musicale au Sahara occidental” ainsi que celles de Mohamed Thirichi et Malek Hasni.

Au cours de ce festival, dont l'objectif est de montrer que le diwane constitue une source, toujours renouvelée, d'inspiration pour les musiciens d'origines et d'horizons divers, trois lauréats seront primés. Enfin, le jour de l'ouverture sera marqué par une parade des troupes participantes, dans les principales artères du centre-ville de Béchar. La maison de la culture du chef-lieu de wilaya abritera aussi une exposition portant sur les moments forts de la précédente édition, un atelier de fabrication d'instruments traditionnels de musique utilisés dans le diwane et des projections vidéo.

Source: R. R., Liberte Algerie

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article

commentaires