Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

24 juillet 2007 2 24 /07 /juillet /2007 16:42

 

Dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, les éléments de la sûreté de wilaya de Béchar ont arrêté 86 étrangers au cours du premier semestre 2007. Ces personnes, dont la majorité (48) est de nationalité nigérienne, portaient des cartes consulaires. Ces services ont également arrêté 48 autres en situation irrégulière le mois de mai dernier, dont 10 pour immigration clandestine. Il est à rappeler que les éléments de la police relevant de la sûreté de wilaya de Béchar ont arrêté, ces derniers mois, 7 ressortissants nigériens dans une maison située dans le quartier Vieux-Ksar du centre-ville du chef-lieu de wilaya. Ces Nigériens, qui se trouvaient en situation irrégulière en Algérie, possédaient des passeports maliens falsifiés. Présentés au parquet, les mis en cause ont été placés en détention provisoire pour immigration clandestine. Ces chiffres montrent encore une fois que cette wilaya du Sud est devenue une région de transit pour de nombreux Africains qui essayent par tous les moyens de rejoindre l’autre rive de la Méditerranée dans le but de fuir la misère qui sévit dans leurs pays. 

Source : R. Roukbi, Liberté. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires