Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 17:25
C’est le samedi soir à 20 h 20mn que s’est clôturée la première édition du Taghit d’Or du court-métrage dans une ambiance de fête animée par une troupe Gnaoui, la chanteuse Yamina et le grand Houari Benchenet qui fut le clou de la soirée. Ce sont MM. Boukerzaza Abderrachid, ministre de la communication, le wali de Béchar et Hafid Derradji qui ont procédé à la remise des trophées aux heureux lauréats.
 
Comme il était difficile de départager toutes les œuvres en compétition et que les Taghit d’Or n’étaient que cinq, le jury a décidé de discerner les Félicitations au court-métrage «Babel» de Khaled Lakhdar Bénaïssa et les Encouragements à «Mort avant la mort» de Boukhaddar Othman. Après cinq jours d’arbitrage entre les 32 films en compétition pour le Taghit d’or du court métrage, le jury du festival présidé par Rachid Soufi, journaliste, comédien, scénariste et réalisateur, assisté de Mina Kessar, scripte et réalisatrice, de Djamila Talbaoui, journaliste à Radio Saoura, de Fettouma Ousliha, actrice et de Mustapha Bendhina, journaliste et réalisateur de téléfilms à l’ENTV, a discerné le Taghit d’Or du meilleur court-métrage à Messaoudi Smaïl pour son film «L’autre» ou «Yiwen nniden» en tamazigh; le Taghit d’Or de la meilleure interprétation féminine à Rania Sérouti pour son rôle dans le film «Houria», réalisé par Mohamed Yerki; le Taghit d’Or de la meilleure interprétation masculine à Ishak Allal pour son rôle dans le film «Je voudrais Chahira», court métrage réalisé par lui-même; le Taghit d’Or du meilleur scénario à Bahia Boukrouh pour le court-métrage «Les étrangers», réalisé par Rabiha Fateh; le Taghit d’Or de la meilleure réalisation à Koucim Yanis pour son film «Khti». Il est à savoir que les trophées du Taghit d’Or sont assortis de sommes d’argent, soit 500.000 D.A. pour le meilleur court-métrage et pour la meilleure réalisation ainsi que 250.000 D.A. pour le meilleur scénario, la meilleure interprétation masculine et la meilleure interprétation féminine.


Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires