Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 20:51

Quatre bibliothèques ambulantes ayant à leurs bords quelque 14.000 ouvrages, sillonnent les routes de la wilaya de Bechar, pour observer des haltes culturelles dans les localités, depuis le début de la semaine en cours. Selon Zaïdat Abderrahmane, bibliothécaire à la Bibliothèque Nationale, que nous avons rencontré dans le bibliobus stationné à la Place de la République, cette action, qui entre dans le cadre de la manifestation «Alger, capitale de la culture arabe», consiste à rapprocher le savoir du lecteur.


Cette initiative est à porter à l’actif du ministère de la Culture, avec la collaboration des directions du secteur dans les 48 wilayas. Il ajoutera que les quatre bibliobus en mission à Bechar comprennent globalement pas moins de 14.000 livres et que le prêt se fait en échange de la carte d’identité laissée en dépôt. Le lecteur pourra ainsi garder le livre toute une semaine. Le directeur de la Culture, qui s’est joint à nous entre-temps, soulignera qu’une autre action de ce genre est programmée à Bechar, pour le mois de février 2008, cette fois, dans le cadre de la Semaine du Livre. Il ajoutera qu’en cas d’empêchement majeur, le lecteur pourra toujours récupérer sa carte d’identité, auprès de la direction de la Culture, bien entendu, contre la remise du livre emprunté.

Source : M.Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires

MaT 28/12/2007 11:09

Excellente initiative, surtout quand le territoire est très vaste, très très partique ! :-)