Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 17:42

 

Le parc hôtelier de la wilaya trouve des difficultés à absorber la demande en matière d’hébergement. Quelque 30 000 touristes recensés en 2006 ont visité les sites historiques de la région.

Le secteur du tourisme connaît un essor sans précédent dans la wilaya, boosté notamment par les différentes manifestations et activités scientifiques, culturelles, artistiques et sportives organisées à travers de nombreuses localités et zones à vocation touristique de la région. Il est à signaler l'organisation annuelle de manifestations et festivals nationaux et internationaux, à l'exemple du festival national de la musique gnaouie, de Maoussem Taghit, des journées culturelles des ksour, et tout récemment, de la première édition du festival du court-métrage le Taghit d’or, en plus des manifestations initiées au niveau de plusieurs communes et localités de la wilaya et qui drainent de plus en plus de touristes nationaux et étrangers.
Selon la direction du tourisme, les efforts déployés par les opérateurs et intervenants dans le secteur ont permis de relancer les activités du tourisme. C’est le cas du centre universitaire de Béchar qui organise périodiquement des rencontres nationales et internationales au profit des participants à des circuits touristiques et des visiteurs des sites historiques et naturels de la région.
Les festivals artistiques et culturels constituent également, outre leurs apports intellectuel et culturel, des occasions propices pour la promotion des produits du tourisme et de l’artisanat, dont tirent profit de nombreux habitants de la région.
A Taghit, Beni-Abbès et les ksour du Nord, des associations commencent à prendre des initiatives pour organiser des circuits dans des hauts lieux de l’histoire de la localité et de créer des espaces de commercialisation des produits de l’artisanat et des métiers. La Saoura, de par la diversité de ses paysages, offre aux visiteurs de nombreux sites et vestiges témoignant d’une présence humaine lointaine à travers l'histoire. Des sites, des gravures rupestres et bien d’autres endroits qui ont un intérêt culturel indéniable, estime le responsable de la direction du tourisme.
L’organisation de rencontres scientifiques, de festivals culturels et autres manifestations artistiques ont eu des effets positifs et concrets ces deux dernières années sur plusieurs segments de l'économie locale, ajoute le même responsable. Leur impact, souligne-t-il, s'est répercuté, en premier lieu, sur l’hôtellerie et la restauration.
On signale dans ce sens que trois importants investisseurs nationaux ont émis le vœu de réaliser des projets à Taghit ainsi que dans d’autres localités et ce, dans le but d’augmenter les capacités d’accueil qui font défaut en ce moment surtout à Taghit et Beni-Abbès.
En 2006, un flux de 30 000 touristes, dont 1 657 étrangers, a été officiellement enregistré. Durant le premier trimestre de l'année en cours, ce sont 1 145 personnes qui s’y sont rendues.


Source:  R.L./ APS.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires