Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 10:10
La croissance du tourisme au Sahara se répercutera sur le développement du sud de l’Algérie selon les animateurs d’une rencontre à Béchar sur le thème du tourisme saharien.
mercredi 28 mars 2007.


Le 3e festival du tourisme saharien, qui se déroule à Béchar du 26 au 31 mars courant, aura le mérite de rappeler

l’existence du patrimoine ô combien riche de la Saoura. C’est justement l’aspect abordé par Noureddine Moussa, ministre du Tourisme, qui a tenu hier un discours optimiste quant au développement des régions du sud par le biais du tourisme au Sahara.



“Le développement du tourisme saharien jouit d’une place privilégiée dans la politique gouvernementale, ce qui ne manquera pas d’avoir une incidence positive sur tout l’environnement économique de la région du Sahara, à commencer par la création de l’emploi et l’offre de plus de possibilités d’investissement”, dit-il, lors de son allocution d’ouverture de la journée d’étude avec pour thème phare :“Le tourisme saharien, élément moteur de développement des régions du Sud de l’Algérie.”

Organisée à l’auditorium de l’université de Béchar, la rencontre a réuni médias nationaux et étrangers en plus de professionnels du secteur du tourisme venus écouter des communications diverses portant, notamment, sur l’expérience égyptienne ou encore les diverses actions menées pour le développement du tourisme au Sud, tout en préservant notre patrimoine ancestral. D’où la nécessité d’impliquer la population locale qui devrait donner la priorité à cette préoccupation, qu’il s’agisse d’associations, d’agences de voyages ou des citoyens tout simplement.

“Le tourisme c’est la magie et la beauté des lieux mais pas uniquement, c’est aussi la possibilité de pouvoir se déplacer et en toute sécurité, et un tas d’autres services comme des bureaux de change, des guides spécialisés, des supports présentant les informations utiles pour le touriste sur la région”, nous a confié un participant étranger à cette rencontre censée révéler l’attractivité de la destination “Algérie”. “Le développement du tourisme est un processus long qui exige de nous de la patience”, reconnaît le ministre du tourisme.

Synthèse de Billal, www.algerie-dz.com
D’après Liberté

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires