Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 18:12
Encore une bonne occasion de faire la fête et de se laisser aller à une ambiance mystique, propre à la musique gnaouie. Et pour cause, le Festival culturel national de la musique gnaouie nous revient, cette année, dans sa troisième édition, avec pour thématique générique les «Nouvelles générations gnaouies les tentations de l’ouverture et les impératifs de l’authenticité»
Prévue à Béchar du 24 au 26 mai, l’édition de cette année propose un menu bigarré qui ne laissera guère à l’ennui une chance de s’installer.
Plus de 160 artistes représentant vingt troupes, issues de plusieurs wilayas, comme  Alger, Blida, Oran, Biskra, Adrar, Aïn Témouchent, Tindouf, Ouargla, Tlemcen, Mascara,  Sétif, Naâma, El Bayadh, Annaba, Tiaret Constantine et Béchar prendront part à ce rendez-vous musical. En outre, la nouveauté de cette année, c’est la participation, ouverte en priorité, aux wilayas n’ayant pas concouru à l’édition 2007. En cas de défection d’une troupe, des sélections seront organisées par chaque wilaya.
Sont également invités à participer à cette édition les lauréats de l’édition 2007 et une troupe de renommée internationale dont on ne vous dira pas plus pour préserver l’effect de surprise. Par ailleurs, on notera la présence de Diwan Dzaïr, Djmawi Africa, Diwan Béchar, Nass El Kheloua, Oueld  Hadja Meghnia et pleins d’autres formations pour le plus grand plaisir des festivaliers. Les événements se tiendront sur plusieurs axes, en l’occurrence le cinéma municipal et la maison de la culture de Béchar.                                                                                                          
Les troupes donneront des représentations à Béni Abbès, Taghit, Abadla, Lahmar et Kenadsa.            
En marge des spectacles, des conférences seront animées par plusieurs invités, à l’image de Benziane Mohamed, Tehirichi Mohamed, Fergani Djazia, Khiat Salim, Guermate Fatima Zohra, Milliani Hadj et Kerroumi Lahcène qui débattront, à la maison de la culture de la wilaya de Béchar, tout au long de cette manifestation, de thèmes inhérents aux genres musicaux traditionnels algériens, à savoir le gnaoui ou le diwane pour, enfin, répondre à la question de savoir «Jusqu’où cette musique peut-elle aller pour toujours fusionner sans jamais se fondre ?».       
En somme, un événement à ne pas rater sous aucun prétexte et sur lequel nous vous en dirons plus dans nos prochaines éditions !

Source : Wafia S., La Nouvelle Republique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires