Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 10:42

Inaugurée en septembre 1990, l’université de Bechar, qui n’était à ses débuts qu’un centre universitaire, est en passe de devenir un véritable pôle universitaire régional au vu de son développement, de l’extension de ses structures et au nombre important des disciplines enseignées.


En effet, on recense 27 filières réparties entre 8.500 étudiants inscrits alors qu’en 2004 ils n’étaient que 4.032 étudiants. Tout comme l’éducation, l’université de Bechar accuse un surplus de places pédagogiques soit 10.500 places. Elle ne connaît pas de déficit en places pédagogiques ni en lits universitaires puisque 4 cités universitaires, d’une capacité globale de 4.800 lits, ont été réalisées dont 2 cité de 1.800 lits pour les filles, en plus de 5 restaurants universitaires. L’université de Bechar, qui couvre les régions de Naâma, Tindouf, El-Bayadh et d’Adrar, est encadrée par 330 enseignants, tous corps confondus, et dispose de 3 bibliothèques centrales d’une capacité totale de 2.000 places et d’un bloc de recherches, de 5 laboratoires en plus de la nouvelle bibliothèque ultramoderne qui vient d’être réceptionnée. Une bibliothèque qui est considérée comme un joyau architectural et dotée d’équipements de dernière génération. Cette bibliothèque est dotée de 75.000 titres pluridisciplinaires. Un auditorium de 450 places vient d’être, également, réceptionné. Il est doté, lui aussi, d’équipements high-tech permettant la vidéo–conférence et la connexion avec d’autres universités au niveau national et international. Pour faire face aux besoins croissants en places pédagogiques et en lit, un nouveau pôle universitaire est en cours de réalisation. Ce vaste projet, d’une capacité de 23.000 places pédagogiques et 8.000 lits en plus des infrastructures annexes et d’un restaurant central, une fois achevé, fera de la wilaya de Bechar un pôle régional universitaire indiscutable. Notons que toutes les cités universitaires sont équipées d’infrastructures sportives et de salles omnisports. L’université de Bechar assure, par ailleurs, la post-graduation dans 23 filières.
 
Source: B. Soufi, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires