Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 18:17
Un bilan préliminaire a été annoncé par les services agricoles de la wilaya de Béchar sur les pertes et les dégâts des dernières intempéries qui ont touché la vallée de la Saoura durant la semaine dernière.
Commençons par la perte animale qui est de 1 510 caprins, 955 ovins, 12 camelins, 40 bovins, 1 âne et 130 poulets de chair. Une perte végétale de 102,5 ha de cultures maraîchères ont été inondées, 40 ha de fourrage détruits, 71 ha d'arboriculture endommagés, 4 060 palmiers submergés et 1500 autres palmiers emportés par l'oued avec 1 260 tonnes de dattes perdues. En effet, en hydraulique, on signale l'endommagement de 400 puits, 326 pompes, 4 forages, 3 pompes immersibles, 30 sources, 23 bassins, 500 mètres linéaires de seguia  (rivière ), 23 ha du système d'irrigation du goutte-à-goutte. Ainsi, on signale d'autres destructions de15 abris en toub (pisé), 210 mètres linéaires de brise-vent, 300 mètres de piste, 1500 kg d'orge et 35 tonnes de son. Ces pertes sont évaluées à 501 448 000 DA.

Source: La Nouvelle République.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires