Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 18:05
Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Yazid Zerhouni, accompagné du ministre de l'Habitat, M. Noureddine Moussa, s”est rendu dans la wilaya de Béchar suite aux intempéries qui ont touché toute la wilaya allant de Béni-Ounif jusqu'à Gsabi sur une distance de 550 km environ. 
Le ministre et la délégation qui l’accompagne ont commencé par le quartier «huit» qui a subi d’énormes dégâts, notamment une école entièrement détruite. Le ministre a également entendu des jeunes et des personnes âgées à l’intérieur de leurs maisons sinistrées. Les habitants de ce quartier ont soulevé tous les problèmes pour qu'ils soient solutionnés en présence de la délégation et des autorités  locales civiles et militaires. Le second point de sa visite a été les 190 familles sinistrées logées dans la salle omnisports. Le reste des sinistrés, 101 familles de 150 personnes, ont soulevé les mêmes problèmes. L'auberge de jeunesse abrite elle aussi des sinistrés (43 familles de 122 personnes). Ces dernières ont revendiqué devant le ministre la reconstruction de leurs maisons.  En effet, la ministre a précisé que l'Etat s'engage pour n’oublier personne et tous les sinistrés bénéficieront de subventions et de distribution de lots de terrain en dehors du périmètre de l'oued. La visite s'est achevée par une rencontre dans la salle de réunion de l'APW avec les présidents des Assemblées populaires communales.
Après l'allocution du wali et du ministre, les P/APC des communes sinistrées ont avancé des données chiffrées des pertes et des dégâts recensés. Le P/APC de Béchar a résumé les efforts qui ont été déployés pour assurer la sécurité aux habitants de sa commune. Le P/APC d'Abadla a souligné que tout le cheptel camelin est en danger dans des zones inondées. Le P/APC de Kerzaz  a signalé les dégâts matériels. Le P/APC de Timoudi a signalé de son côté que les pertes sont agricoles. Le P/APC de Ouled khodeïr a indiqué que de nombreux palmiers-dattiers ont été arrachés par les crues et il a ajouté qu'une construction d'un CEM est impérative sur l'autre rive de l'oued. Le P/APC a indiqué que 139 logements. Quant au P/APC de Taghit, il signalé que deux zaouïas ont été isolées du chef-lieu de sa commune, ajoutant que toutes les parcelles agricoles de la localité ont été submergées par les eaux. Les représentants de la société civile eux aussi ont répété les mêmes intentions que les sinistrés durant cette rencontre au siège de l'APW.

Source: M. Smaïl, La Nouvelle République.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires