Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 11:46
L’arrivée du train à Bechar par le nouveau chemin de fer était prévue pour juin 2008. La réalisation du projet en question n’est encore qu’à 51% et ce ne sont pas seulement les intempéries qui causent ce retard…

 

M. Amar Tou, ministre des Transports, a fait par route le trajet séparant Mecheria de Bechar pour visiter les différents chantiers de réalisation du nouveau chemin de fer devant relier ces localités. C’est ainsi qu’au niveau de Oued Lakhdar, marquant les limites territoriales séparant les wilayas de Naâma et Bechar, plus exactement au point kilométrique 118 où se trouve le chantier de soudure des rails, les responsables ont fait savoir au ministre qu’ils font le travail manuellement étant donné que les engins spéciaux pour ce genre de travail se trouvent de l’autre côté de la partie des rails emportée sur 8 km par les eaux, avant de lui demander l’autorisation d’ouvrir un chemin provisoire pour faire passer lesdits engins. Ce à quoi le ministre a répondu qu’il faudrait trouver une solution technique le plus rapidement possible. De même qu’il a annoncé qu’une nouvelle étude déterminera s’il faudrait faire dévier définitivement le chemin de fer à cet endroit. Il a aussi exhorté les sociétés nationales et étrangères travaillant sur ce projet de se concerter et travailler en coordination pour éviter tous les problèmes à l’avenir. En ce qui concerne la réparation des dégâts, le ministre a déclaré qu’il dégagerait l’enveloppe financière nécessaire à la construction d’un ouvrage d’art à l’endroit du point noir situé entre Mecheria et Aïn Sefra. Au niveau de l’usine de fabrication de traverses en bi-blocs de l’entreprise française des travaux du Sud-Ouest, TSO, 97.000 traverses sont en stock, ce qui permettra de réaliser 65 km de chemin de fer. Lors de la séance de travail tenue, tard dans la soirée, avec les autorités locales au niveau de la villa d’hôte de la wilaya de Bechar, Amar Tou a annoncé que le problème de financement a été réglé au niveau du Trésor, ce qui donnera un nouvel essor à la réalisation du projet. Il ajoutera que l’appel d’offres pour la réalisation de la gare de Bechar a été lancé. Le ministre des Transports a chargé le wali de Bechar, Azzedine Mecheri, du suivi du projet de réalisation du chemin de fer et lui a demandé de tenir des réunions bimensuelles avec tous les responsables des sociétés concernées, et ce, pour évaluer l’état d’avancement des travaux et régler les différents problèmes qui se poseraient dorénavant.
 
Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires