Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 15:25

Le ministre des Transports, M, Amar Tou, a affirmé vendredi à Naâma qu’après la levée de toutes les entraves ayant retardé les travaux de la ligne ferroviaire Mecheria-Béchar sur une distance de 360 km, les sociétés de réalisation devraient livrer progressivement tous les tronçons d’ici la fin du premier semestre 2009. 
«Je vais suivre et contrôler l’avancement des travaux tous les deux mois pour demander des comptes de tout manquement aux engagements pris par les parties en charge du projet et les entreprises de réalisation», a affirmé M. Tou qui a achevé tard dans la soirée de vendredi son inspection des travaux de réalisation de la ligne ferroviaire Mecheria-Béchar. Lors d’une séance de travail à la commune de Djenine Bourezk entre les wilayas de Naâma et Béchar, M. Tou a précisé que parmi les entraves qui seront levées dans l’immédiat, figurent le règlement du problème de l’approvisionnement des chantiers en poutres en béton armé pour la fixation des supports métalliques de la ligne ferroviaire et l’ajustement de certaines trajectoires.
Le ministre a également évoqué le règlement de la question du déboursement des crédits aux entreprises de réalisation, présentée au niveau de la commission nationale des transactions publiques, notamment le paiement des factures de Cosider, estimées à 6 milliards de dinars, et la création de passages qui permettent aux éleveurs et à leurs troupeaux de traverser la ligne ferroviaire en sécurité.

Source: La Nouvelle République.


Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires