Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 19:42

Selon le wali de Bechar, Azzedine Mécheri, sa circonscription est à la tête d’un parc immobilier de 1.200 logements sociaux, prêts à la distribution, ce qui lui permet de faire largement face aux besoins de relogement des 900 familles sinistrées, dont 296 résidant à Bechar.


Ces familles ont vu leurs habi-tations entièrement détruites, lors des dernières inondations catastrophiques. Parmi les 2.849 habitats recensés par les commissions techniques, 900 dont 296 au seul chef-lieu de wilaya, ont été marqués du signe rouge et 968 autres, dont 891 recensés à Bechar, portent le signe orange. Enfin, 991 ont eu droit au signe vert. Lors des rencontres tenues récemment au niveau des centres d’accueil, avec les représentants des familles sinistrées, il a été convenu de distribuer des cartes rouges avec photographies, aux chefs de familles sinistrées à reloger. De même, des cartes de couleur orange seront remises à ceux dont les habitations nécessitent réparation. Dans le même sillage, il a été décidé d’évacuer les centres d’accueil utilisés à ce jour. Les différents bénéficiaires de ces mesures seront appelés à travers les ondes de la radio locale, soit pour être relogés, soit pour recevoir l’aide nécessaire aux réparations. Toujours dans le même chapitre de réparation des dégâts, il a été confié, de gré à gré, des travaux de réparation de l’AEP et du réseau d’évacuation des eaux usées, endommagés et cela pour faire au plus vite. En ce qui concerne la réouverture des voies d’accès, la route reliant Bechar à Adrar et fermée à ce jour au niveau de Foum Lekheneg, sera rouverte à la circulation dans les 24 heures prochaines. L’ANP et les deux entreprises de l’EPTP de Bechar et d’Adrar s’attèlent à cette tâche. Pour tirer Igli de son isolement, des buses et un gué ont été aménagés provisoirement, en attendant l’achèvement des travaux de réalisation du pont parallèle. La route reliant Béni-Abbès à Abadla via Igli a été ouverte à la circulation. Dans la localité de Taghit, l’ANP a ouvert un chemin à travers l’Erg, pour approvisionner Zaouïa El-Fougania et contourner les montagnes, en vue d’ouvrir une voie d’accès, pour faciliter l’approvisionnement de Zaouïa Tahtania. Par ailleurs, Timoudi et Gasabi sont journellement approvisionnées grâce aux efforts de l’ANP. Au niveau de Louata, qui se trouve partagée en deux par son oued en crue, les lycéens ont été hébergés au centre des handicapés, qui vient d’être doté de 150 lits superposés supplémentaires, et ce, pour ne pas perturber leur scolarité.

Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires