Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 18:54

Le centre des enfants assistés de Bechar fait partie désormais des centres pilotes choisis par l’Association internationale des personnes aux besoins spéciaux (AIPBS), au même titre d’ailleurs que les centres respectifs d’Aïn Taya et Ouargla à l’échelle nationale.


Cette ONG a commencé par ces trois centres pilotes, avant d’étendre son action aux autres centres existant à travers le territoire national. Action qui consiste à rénover leurs structures d’accueil, à les équiper en matériels appropriés et à former leur personnel pédagogique en France. Dans cette optique, le centre des enfants assistés de la capitale de la Saoura commence à changer de look et à bénéficier d’une dotation matérielle lui permettant d’assurer des prestations convenables, comme le stipule la convention signée en partenariat entre le ministère de la Solidarité nationale et l’Association internationale des personnes aux besoins spéciaux (AIPBS). Dans un entretien accordé à la Voix de l’Oranie, la directrice intérimaire du centre de Bechar a évoqué la vaste campagne de sensibilisation et les journées portes ouvertes qui ont permis le placement record réalisé en 2008, ce qui a permis de réduire le nombre de pensionnaires de 59 à 27, soit un taux de placement de 54,23%. Pour ce qui est de l’encadrement, la même source assure qu’une nette amélioration a été obtenue grâce à la formation pédagogique de 34 nourrices exerçant au centre et qui a eu lieu de janvier à juin dernier, et aussi grâce au renforcement des effectifs par un psychologue et une assistante sociale. Du point de vue matériel, le centre de Bechar a été doté de literie, d’appareils de climatisation, d’une laverie de type industriel, d’un équipement complet de chauffage central fonctionnant au gaz de ville et d’une chambre froide permettant la conservation des denrées périssables pour le restaurant du centre, dont les cuisines ont été également raccordées au réseau de gaz de ville. En outre, les travaux de rénovation du centre ont touché également le changement des portes, l’équipement des chambres d’enfant avec des armoires de rangement vestimentaire et l’installation de petites baignoires. Cependant, pour pallier aux longues coupures du courant électrique, il serait judicieux de doter ce centre d’un groupe électrogène, car selon notre interlocutrice, la prolongation de ces coupures font entrer les enfants en bas âge dans une phase d’angoisse liée à la peur de vivre dans le noir et qui s’aggrave souvent par la suffocation inhérente aux fortes chaleurs estivales.

Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires