Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 11:21
Ces derniers mois, la ville de Béchar a connu une multitude de boulangeries traditionnelles dans chaque quartier, notamment dans le centre de la ville. Un ventre affamé n’a point d’oreille.

Ce qui est très remarquable, de nombreux consommateurs de pain  (baguette) de boulangerie moderne tournent vers le pain traditionnel (khobz eddar) qui se panifie à base de farine ou bien de semoule de blé tendre. Ce pain se fabrique dans des foyers et surtout dans des boulangeries traditionnelles. Tout le monde l’achète en grande quantité pourquoi, selon nos interlocuteurs. Ce pain n’est pas porteur de produits chimiques qui sont utilisés par les autres boulangeries de grande surface. La croûte de pain est très savoureuse et spongieuse qui donne un appétit très apprécié surtout avec de l’huile d’olive, avec un ragoût de pomme de terre, avec une tartine au beurre arabe et avec d’autres aliments. Certains amateurs de ce pain qui est devenu leur régime alimentaire se sentent en bonne santé. Ils nous ont signalé qu’ils sont guéris des douleurs d’estomac par l’habitude diététique de manger de ce pain à base de farine d’orge. Le jeune Benabdallah Mohamed lance un appel aux autorités de la commune de Béchar pour l’aider à bien développer sa spécialité de boulangerie. Ayant une expérience de 6 ans et titulaire de diplôme de boulanger qui lui a été décerné par le Cfpa de Maghnia. Ce jeune œuvre dans un local de 25 m2 de superficie qui occupe tout son matériel.
Tous ses travaux de boulangerie s’effectuent manuellement dans son locale. Il pétrit, il découpe, il façonne, il travaille avec une grande précision sans passer par la balance qui est ses deux mains qui font la pesée de la pâte. Après un préchauffage des galettes sur des réchauds, il les cuit dans deux petits fours et la fournée est de huit petites galettes et de 6 grandes à chaque fournée selon la commande de sa clientèle ; la production de  ce jeune varie entre 200 à 500 pains. Il nous a signalé encore que les propriétaires de café viennent chaque matin prendre une vingtaine de ce pain pour le petit déjeuner qui demandent des tartines avec ce pain est particulièrement qualitatif. Mohamed commercialise son produit aux pizzerias et aux restaurants.
Au fait, ce travail lucratif a évolué bien sûr dans le sens positif de l’économie locale.


Source: M. Smain, La Nouvelle République.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires