Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:55

Le Festival national de musique et danse gnaouis a réussi en deux éditions à se positionner de manière appréciable comme un rendez-vous important de ce genre qui englobe une dimension artistique patrimoniale (musique, danse, costumes, instruments…) et une dimension spirituelle rattachée à la pratique du soufisme.



La troisième édition, prévue du 2 au 7 mai 2009 à Béchar, consistera comme les deux premières, en une grande fête de la cité saharienne qui demeure un lieu incontournable du genre. Les spectacles principaux auront lieu au stade En Nasr de Béchar mais il est prévu également des représentations dans les quartiers et les localités avoisinantes. Selon les déclarations du commissaire du festival, Hocine Zaïdi, cette édition sera marquée par une forte participation et un programme encore plus divers que les dernières années. La manifestation, qui a été inscrite par le ministère de la Culture dans la liste des festivals nationaux labellisés, dispose désormais d’un soutien institutionnel et représente une occasion précieuse de valorisation de l’ensemble de la wilaya de Béchar au plan de la notoriété et des possibilités de développement touristique par le levier culturel. L’aide apportée par les autorités locales et les instances territoriales élues montrent qu’un intérêt particulier est accordé maintenant à cette dimension. On s’attend d’ailleurs, cette année, à un renforcement de la participation des citoyens de la ville qui donne son cachet populaire au festival, de même qu’à un accroissement du nombre de citoyens issus d’autres régions d’Algérie qui, lors des premières éditions, avaient séjourné à Béchar pour assister aux spectacles et découvrir ses richesses touristiques méconnues. La rencontre sur le thème de « La transe, désordre extérieur et ordre intérieur » (lire article ci-dessus) promet, avec la participation de chercheurs spécialistes du genre, d’apporter un éclairage inédit sur un pan important et original du patrimoine immatériel de l’Algérie que l’on retrouve également dans les pays voisins et qui a pris une dimension internationale.


Source: El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires