Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 19:21

La ville s'est vidée de ses habitants durant ce mois de juillet. La canicule qui sévit ces dernières semaines, la température frôlant quotidiennement les 45° à l'ombre, a contraint plusieurs familles à partir vers le nord du pays où le climat, pensent-elles, est plus clément.

 

Tlemcen, Témouchent, Oran, Saida sont depuis toujours les destinations préférées des bécharis. Certaines administrations ont été, elles aussi, désertées. L'absentéisme bat son plein. La quasi-totalité des directeurs de l'exécutif est partie en congé durant la deuxième quinzaine du mois de juillet. Les intérimaires ne sont là que pour gérer les affaires courantes en attendant le retour des responsables. Il ya quelques années de cela, les départs en congé des directeurs étaient minutieusement programmés. Les intérims étaient confiés à d'autres directeurs du même secteur, en mesure de prendre des décisions lorsque cela s'avère nécessaire. Maintenant, il faut le dire, la wilaya tourne au ralenti et la période du mois sacré est à nos portes, ça n'arrange pas les choses.

 

Source: L. M., El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires