Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 19:29
Le pavillon dédié aux manuscrits de la zaouïa Ziania  de Kenadsa (Béchar), aménagé au palais de la culture et des arts de Annaba,  a captivé les nombreux visiteurs, venus découvrir cette région du sud du pays à travers sa  semaine culturelle dans l’antique Hippone.         
Animé par cheikh Tahiri M’barek, petit-fils du fondateur de la zaouïa, le stand  de la calligraphie de la région de Kenadsa a suscité autant de curiosité que  d’admiration de la part des amateurs et des connaisseurs de cet art séculaire.        

Des manuscrits sur la chose littéraire, religieuse et historique et autres biographies  remontant au XVIIe siècle, propres à la cité de Kenadsa, ont été exposés au  grand bonheur des visiteurs annabis, accueillis à bras ouverts par les animateurs  des stands qui leur ont fourni toutes les explications.          

La zaouïa Ziania a été fondée à la fin du XVIIe siècle par Sidi M'hamed Ben Abderrahmane, Ben Abi Ziane de Kenadsa. Ce lieu de recueillement et de méditation  disposait de 3.000 manuscrits, dont il ne reste aujourd’hui que 500, selon des  précisions fournies par les organisateurs qui ont expliqué que les manuscrits  de ce lieu de rayonnement religieux ont fait l’objet de pillages et de saccage  de la part des colons français.         
Les petits-enfants du fondateur de cette confrérie mènent depuis 2006 une véritable  campagne de recherche des manuscrits égarés et tentent de relancer l’activité  de cette zaouïa et la mise à niveau de cet édifice historique et religieux,  ainsi que la promotion de la Tarika Ziania dans l’explication des affaires jurisprudentielles  et l’enseignement du Saint Coran, a-t-on également souligné.          
Des pendentifs et divers autres objets ont également été exposés au pavillon  des manuscrits de la zaouïa Ziania à l’occasion de la semaine culturelle de  Béchar à Annaba, ouverte jeudi dernier et qui ce clôturera aujourd’hui.

Source: El Moujahid.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires