Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 13:11
« Le secteur des travaux publics consacre actuellement  791 millions de dinars pour les travaux de réhabilitation et d’entretien des routes  nationales, chemins de wilaya, et chemins communaux (RN, CW et CC) de la wilaya  de Béchar, apprend-on auprès de la direction des travaux publics (DTP).          
Ces routes très fréquentées du fait de l’augmentation ces 10 dernières  années du trafic routier à travers la région de Béchar, sont des "zones incontournables"  pour le transit vers les autres villes du sud-ouest du pays, notamment Adrar  et Tindouf.         
Dans ce contexte, il est prévu une opération de confortement sur 50  km de la RN 50 reliant Béchar à Tindouf (sur une distance de 900 km), pour un  coût de 450 millions de DA.         
La RN 6 B, notamment son tronçon Taghit-Igli, fera également l’objet  de travaux similaires sur un parcours de 35 km dans le but de l’amélioration  de la circulation sur cette route, située dans une zone à vocation essentiellement touristique et constituant un accès important pour les ksour enclavés de ces  deux daïras.
Ce projet de 250 millions de DA est destiné aussi à stimuler le  transport des voyageurs et des marchandises.         
D’autres opérations d’envergure sont également au menu du programme  de développement du secteur des travaux publics. Il s’agit de l’achèvement de  trois études techniques portant sur la réalisation d’une nouvelle route reliant  la ville de Tabelbela à celle de Béchar, le renforcement de la piste secondaire  de l’aéroport régional "D’ghene Boudghene Lotfi" de Béchar, et la réhabilitation  sur 100 km des chemins de wilaya pour un coût total de 46 millions de DA.          S’agissant de la maintenance des chemins de wilaya, le secteur a dégagé  pour cette année un montant de 35 millions de DA mobilisés, après les diagnostics  des services concernés.         
La réception de la rocade-est de la ville de Béchar, pour plus de 300  millions de DA, confirme le développement que connaît ce secteur et les efforts  déployés pour la modernisation des réseaux routiers.         
Pour de nombreux citoyens, un intérêt accru doit aussi être accordé  au réseau routier à travers les grandes agglomérations de la wilaya, à l’instar  de la ville de Béchar "qui souffre de nombreux points noirs, et qu’il faut prendre  en charge", eu égard à l’ampleur de l’extension de son réseau urbain et de la  croissance de ses besoins. »

Source: El Moujahid

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires