Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 11:26

« La ville d’Adrar compte cinq stations-service dont deux relèvent du secteur étatique. Notre attention est retenue par celle qui se trouve tout près de l’endroit réservé à la tenue de la “foire”. Gérée par la Sonatrach, cette station est livrée à elle-même. Les agents chargés d’assurer le service souffrent le martyre de jour comme de nuit, hiver comme été, ils sont là à braver le froid et la chaleur sans aucun abri. En effet, si une petite bicoque servant à étaler quelques produits existe, l’extérieur où se trouvent les pompes (essence et gasoil) est nu. Aucune toiture, aucun entretien. Le passage est parsemé de crevasses et les pistolets censés remplir les réservoirs fuient de partout. Parfois, un seul agent pour les deux pompes et la vente de bouteilles de gaz butane. Quelques actions timorées concernant la construction ont vu le jour mais au rythme de l’avancement des travaux, on n’est pas encore sorti de l’auberge. Par contre, chez les autres privés qui gèrent leurs propres stations, c’est tout à fait le contraire. Le pompiste est mieux représenté, à l’abri du soleil, même la fontaine fraîche existe. Vérité au-delà, erreur en deçà.  »

Source : E. H., Le Soir d'Algérie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires