Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 11:54
Le coup d’envoi du tournage d’une émission de téléréalité, intitulée Nass El Waha, et ayant pour cadre l’oasis de Taghit, a été donné vendredi dernier à 21 heures. Nass El Waha, textuellement «Les gens de l’oasis», est une coproduction de l’ENTV et de Badivision qui produit également «Lefhama». C’est à Brika, un des ksour formant le chapelet de Taghit, et plus exactement au flanc de la dune, qu’une petite oasis vierge a été choisie pour servir de cadre de vie à cette émission de téléréalité. Que les participants ne doivent quitter qu’en cas d’exclusion, et ce, pour une durée de 40 jours. Le jeu en lui-même est une version algérienne du fameux «Survivor». Coupés du reste du monde, les 14 participants, dont le casting a été fait à Constantine, Alger et Oran, doivent apprendre à survire dans une oasis avec des moyens particuliers tout en respectant les règles du jeu. Chaque participant dispose de vingt dattes qui constituent une monnaie d’échange dans l’oasis.
 

Une datte peut lui être retirée en cas d’infraction au règlement de conduite à l’intérieur de l’espace oasien, comme il peut faire des achats de denrées en échange de ses dattes dans une boutique spécialement aménagée sous les palmiers. La communauté mange et se couche sous des tentes de nomades. Chaque vendredi, des élections ont lieu pour choisir le chef du campement et un participant à exclure. En vérité, comme à la Star Ac., l’exclusion hebdomadaire concerne deux membres du groupe dont l’un est exclu pour le peu de SMS qu’il a récoltés et l’autre par vote secret de ses pairs et ainsi de suite jusqu’à la fin du jeu. L’espace oasien servant de décor dispose d’un puits, d’une chèvre, de poules, d’un âne et d’un commerce plein de denrées alimentaires, tout cela gardé par un autochtone. Comme dans les autres jeux de téléréalité, les concurrents sont surveillés par des caméras 24 heures sur 24. L’émission en elle-même dure 26 minutes et elle est diffusée sur la chaîne nationale les mardi et dimanche à 21 heures.
 
L’épisode du vendredi est consacré au choix du nouveau chef et des deux partants. Il est à signaler que le gagnant remportera la coquette somme de 500 millions de centimes.

Source : M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires