Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 08:57
 

Baroud tonnant et son de karkabou pour une célébration spéciale ont caractérisé la clôture du 3e Festival du tourisme saharien dont les festivités se sont étalées du 26 au 31 mars à Béchar, coïncidant avec la fête du Mawlid Ennabaoui Echarif. L'occasion pour révéler us et coutumes des différentes régions de notre pays riche en patrimoine culturel et potentiel touristique pour les nombreux participants entre nationaux et étrangers, qui ont répondu présents à ce rendez-vous touristique. Lacunes et insuffisances n'ont pas manqué d'émailler cette occasion, comme reconnu par le wali lui-même, mais qui a permis toutefois aux populations locales de renouer avec des activités autrefois très développées dans la région. L'escale en ces lieux se révèle être une véritable invitation à la découverte et à la contemplation stimulant la curiosité et suscitant au voyage. C'est surtout une clôture avec un goût d'inachevé qui incite au retour et donne à ce festival toute sa raison d'exister.

 


 

La Saoura charme, ensorcelle entre des splendeurs et des panoramas relatant un vécu social rythmé par le rite et la tradition que la population locale arrive à partager avec tant de générosité. Les représentants des treize wilayas du Sud venus participer au festival à Béchar ont présenté, sous les différentes kheïmate, des objets d'artisanat entre habits traditionnels et bijoux donnant des couleurs chatoyantes à des défilés qui doivent leur âme à l'histoire ancestrale. La célébration du Mawlid à Béni Abbès aura marqué plus d'un. Les festivités durent douze jours. Au premier jour, c'est l'ensemble du village qui se réunit à la placette pour une démonstration impressionnante. Ils étaient pas moins de 500 hommes à exhiber leurs fusils pour détonations de baroud sur fond de youyous des femmes venues assister à ces tout-petits qui sont en cercle au milieu de trois rangées successives de leurs aînés en guise de véritables protecteurs, mais aussi d’initiateurs. Un moment fort de partage et d'unisson précédant une soirée de piété, psalmodiant les versets coraniques jusqu'à une heure tardive.

 

À Béni Abbès, les festivités ne font que commencer, tout comme pour Taghit célèbre par ses ksours, son coucher de soleil et ses dunes où on peut pratiquer le ski. Le festival a été aussi des rencontres et opportunités professionnelles comme en témoigne la présence des tour operators, agences de voyages et médias spécialisés dans le domaine du tourisme ainsi que le représentant de l'ONT. L'Algérie tend absolument à s'ouvrir aux autres et arracher une bonne place au soleil parmi les pays les plus développés dans le tourisme. Le potentiel existe, reste à trouver le moyen de faire de l'Algérie une destination attractive. La réalité du terrain ne suit pas toujours le discours politique développé.

 


 

Source : N. S., Liberté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires

MaT 02/04/2007 22:07

Alors est-ce qu'on a dépassé les 1000 professionnels attendus ?? :-)