Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 21:43

Située à 25 km au sud ouest du chef-lieu de wilaya, enclavée de par sa position géographique, Kénadsa, l'ancienne cité minière de 13 000 habitants, vient de bénéficier de projets socioéconomiques susceptibles de la faire sortir de son marasme.

 

Plusieurs projets inscrits au titre de 2006-2007 (tous programmes confondus), qui ont nécessité la mobilisation d'une enveloppe de 500 000 000 DA (dont 10 000 000 DA dégagés pour la commune de Méridja), consacrée pour l'essentiel au secteur de la jeunesse, a-t-on appris. 320 000 000 DA seront répartis entre la réalisation d'un ensemble d'infrastructures dont une salle OMS de 500 places qui coûtera la somme de 80 000 000 DA, une piscine semi olympique pour 120 000 000 DA et la construction d'une maison de jeunes d'un montant de 30 000 000 DA. Ces projets ont déjà été enregistrés, le choix de terrain retenu pour recevoir l'ensemble du complexe intégré, et les appels d'offres pour ces opérations lancés, précise-t-on. Néanmoins, la population locale s'interroge toujours au sujet des lenteurs qui continuent de caractériser le projet présidentiel inscrit, relatif au Conservatoire de musique qui traîne indéfiniment et dont le choix de terrain a été pourtant opéré, il y a deux ans, et l'étude confiée au bureau d'études de la wilaya, affirme-t-on encore. En matière de formation professionnelle, la localité a bénéficié d'un projet de construction d'un CFPA de 300 places pédagogiques, doté d'un internat de 120 places, en cours de réalisation pour un montant de 120 000 000 DA ainsi que de 100 locaux professionnels d'un coût global de 35 000 000 DA qui seront bientôt réceptionnés, ajoute-t-on.

 

Une cité à revitaliser

 

Les autorités communales indiquent que dans le cadre du programme communal de développement (PCD), 9 opérations au titre de l?année 2006, d'un montant global de 40 000 000 DA, ont été lancées. Ces opérations ont consisté en des aménagements urbains, la viabilisation de lotissements, le renforcement de la voirie, l'aménagement d?une station de taxis urbains, l'éclairage public ainsi que la réalisation d'une salle de soins, édifiée au niveau de la cité des 138 logements récemment livrés, fait-on savoir. Dans le cadre du programme sectoriel, on indique que 32.000 000 DA ont été consacrés à la construction d'une unité de la protection civile, achevée. Aussi, toujours dans le cadre du même programme, on a appris que la direction des Travaux Publics entamera dans les prochains jours le réaménagement et l'élargissement de la route Bechar-Kenadsa (25 km) confié à une entreprise privée. Cependant, les utilisateurs de la route Kenadsa- Méridja (50 km) réclament la rénovation de cette voie de communication quasi impraticable à la circulation pour désenclaver la plus petite commune pastorale d'Algérie (800 habitants) située à quelques encablures du barrage de Djorf Torba, aux confins de la frontière algéro-marocaine.

 

 

 
Source : M. Nadjah, El Watan.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Béchar
commenter cet article

commentaires