Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 21:46

M. Bouabdallah Ghoulamallah, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, en visite dans la wilaya du 18 au 20 avril, a assisté, au centre universitaire, à la séance de clôture de la rencontre organisée par la direction des Affaires religieuses, en collaboration avec l'université d'Oran, sur « les manuscrits et le patrimoine islamique des zaouias de la Saoura et du sud algérien ».

 

Au cours de cette rencontre les recommandations des professeurs séminaristes ont porté pour l'essentiel sur l'étude et la recherche scientifique qui devraient se pencher sur notre patrimoine à travers les manuscrits légués qui constituent, selon les intervenants, la mémoire du peuple. Louées pour leur rôle avant-gardiste, les zaouias sont appelées à être des espaces du savoir et de la connaissance. Invitation a été lancée à des spécialistes en la matière en vue de décortiquer les manuscrits ayant trait à notre patrimoine culturel ainsi que la recommandation de créer un organe qui sera doté de larges pouvoirs de suivi et de recherches. « La recherche a pour but de dépoussiérer notre mémoire collective, de renouer avec notre passé historique », a indiqué le ministre. Il a écorché au passage la mondialisation qui n'épargne, selon lui, ni les questions économiques, ni la problématique culturelle et « nous pousse à abandonner une grande partie de notre patrimoine pour nous imposer, en fin de compte, des solutions d'aliénation culturelle », a encore ajouté le ministre. Dans le chapitre des recommandations émises, des mesures incitatives pour encourager la recherche dans le domaine de la mise à jours des manuscrits ont été préconisées. Des chercheurs se plaignent du manque de moyens matériels et financiers pour pouvoir mener à bien leur mission, a reconnu le conférencier. Malgré ces insuffisances, souligne-t-il, les scientifiques continuent toujours à poursuivre leurs travaux de recherches sur les anciens écrits. Il a néanmoins souhaité une pleine et étroite collaboration entre son département et ceux de l'enseignement supérieur et de l?éducation nationale. Mais, auparavant, le premier responsable des lieux de culte a visité le chantier du nouveau siège de la direction des Affaires religieuses, en voie d'achèvement (60%), et a dégagé pour sa finition une enveloppe budgétaire de 16 402 280 DA. Il s'est rendu ensuite au chantier d'une mosquée en construction, située à Haï Badr, d?une capacité de 1 500 fidèles et qui a nécessité la mobilisation d'une somme de 50 millions de DA. A Taghit, le responsable politique a inspecté les travaux d'un chantier d'extension d'une mosquée et s'est déplacé à la zaouia de Sidi Abdelmalek Ben Boungab. Le lendemain, le ministre s'est rendu dans la daïra de Béni Ounif pour visiter la zaouia de Sidi Slimane Bousmaha.


 

 

Source : M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Béchar
commenter cet article

commentaires