Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 10:03

C'est sous le slogan « Les changements climatiques et leur influence sur la biodiversité » qu'a été célébrée, ce mardi, à la maison de la culture, la journée mondiale de l"environnement.

Dans le Sud qui se caractérise par une sécheresse naturelle, les quelques rares zones humides feront l'objet de restauration. C'est le cas de Daiet Tiour, particulièrement ciblée par la direction de l'Environnement. C'est un espace humide reconnu comme étant un riche milieu écologique de par sa faune et sa flore. C'est un lieu de reproduction des oiseaux migrateurs. C'est un lac qui se situe entre les communes de Taghit et Abadla, qui s'étend sur une superficie de 160 000 ha. L'objectif fixé est la préservation de cette zone humide, la sauvegarde de sa biodiversité et son intégration dans un contexte de développement durable. Un autre projet en vue est celui de la création d'un parc attractif. Il viserait à éradiquer toutes sortes de déchets et l"élimination de la pollution ainsi que la récupération du foncier. A travers cet objectif déclaré, c"est la préservation de la santé des habitants mitoyens aux anciennes mines de charbon. Enfin, un projet de réserve naturelle pour la zone Béchar-Zeghamra-Ougarta retient aussi l"attention des associations qui s?intéressent à l"écologie. Cet endroit renferme les dunes de l"erg occidental dans l"axe de la hammada du Guir et les monts de l"Ougarta (Béni Abbès), ce qui a donné naissance dans cette contrée à une richesse fabuleuse diversifiée en matière de biodiversité. Des actions ayant le but de préserver cette zone sont prévues. Il est aussi question d"actualiser la nomenclature des espèces menacées ou en voie de disparition.


Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires