Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 11:25

Une embellie dans la création d’emplois et la résorption du chômage en progression dans la région. Une nouvelle usine dans la fabrication de la brique rouge a été inaugurée et mise en service hier à Béchar.

L’unité de production de ce matériau de construction a été inaugurée. Bâtie sur une superficie de 20.000 m2 dont 12.000 construits, l’unité de production, située au nord du quartier Débdaba, est dotée d’équipements modernes et d’installations automatisées. La capacité de production de l’usine a permis la création de 122 emplois directs entre cadres dirigeants et ouvriers professionnels. L’évaluation de la production annuelle de la brique rouge est estimée à 100.000 tonnes et couvrira les besoins des entreprises locales en bâtiment.

Hammadi Athmane, le promoteur de cet investissement privé, qui a coûté, selon la fiche technique placardée, la somme de 117 milliards de cts, compte, selon ses propos, réaliser, dans trois ans à venir, un autre projet identique, mitoyen à l’usine et qui porterait sur une production de 200.000 tonnes/an avec une projection de recrutement de 170 emplois. Selon le propriétaire de l’usine, les répercussions positives sur la région, notamment la disponibilité permanente de la brique rouge, ne sont pas à souligner en particulier, indique-t-il, la baisse sensible enregistrée des coûts de transport à hauteur de 20% de ce matériau acheminé jusqu’ici par des entrepreneurs en bâtiments par route à partir des villes du Nord.                   
 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires