Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 11:58

Le rideau est tombé avant-hier sur la deuxième édition des Journées régionales du théâtre pour enfants, organisées par l'association Djoussour (racines) de la capitale du Sud-Ouest. Cinq jours durant, les enfants de Béchar s'en sont donnés à cœur joie, appréciant à juste titre les spectacles hauts en couleur présentés par des jeunes comédiennes et comédiens évoluant au sein des différentes troupes de la région. Le jeune public, d'une incroyable assiduité, n'a raté aucun des cinq spectacles mettant en scène, pour la plupart, des animaux personnifiant des défauts humains dans des luttes incessantes du Bien contre le Mal. A raison de deux spectacles par jour, les jeunes ont successivement applaudi les pièces «El-Khadaa'» (le traître) de l'association Essarouia de la petite localité de Ouakda ; «Ettifl ouel Internet» (l'enfant et Internet) jouée par la troupe Mech'al El-Mridja ; «El-Hattab ou echajara» (le bucheron et l'arbre) de la troupe Ferquet Nâama ; «Oh ya Sissane» (oh Sissane !) de la troupe Fen el-khachaba» d'Adrar ; «Leïla oua Eddib» par la troupe théâtrale Les amis de Abdelkader Ouali de Béchar.

L'ouverture de la manifestation a été annoncée par le directeur de la culture, représentant le wali de la wilaya. Mais à la clôture, seule la présence du directeur du centre culturel, où se sont déroulés les spectacles, qui a tenu à marquer sa présence en qualité de représentant le wali de Béchar, et qui s'est distingué, selon les organisateurs, par sa grande disponibilité pour la réussite de la manifestation.

Les membres de l'association Djoussour ont déploré l'indifférence inexpliquée de l'Assemblée populaire communale de Béchar à l'égard d'une manifestation culturelle destinée aux enfants de la ville, dont les parents sont également des électeurs. On nous signale qu'aucune aide n'a été apportée par le maire qui devait, selon les organisateurs, être au premier rang lorsqu'il s'agit d'animation culturelle au profit des jeunes citadins, et c'est le moins qu'on puisse faire pour eux en cette période de vacances scolaires. Une période de désœuvrement durant laquelle on doit s'ingénier à occuper sainement les élèves pour leur éviter de s'adonner à d'éventuelles activités malsaines.

A l'issue des Journées théâtrales régionales de Béchar, le palmarès a été comme suit :

1er prix du meilleur spectacle : El-hattab oua chajara (Nâama)

2ème prix du meilleur spectacle : El Khedaa' (Ouakda)

3ème prix : Leïla oua eddib (Les amis de Abdelkader Ouali, Béchar)

Prix d'encouragement : Troupe de Mridja

Prix de la meilleure comédienne : Kahina, de la troupe Essarouia de Ouakda

Prix du meilleur comédien : Nourredine, de la troupe Fen el-khachaba d'Adrar.

 

Source: B. Houari, Le Quotidien d'Oran.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires