Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 09:20
Chapeauté par M. Mohammed Cherif Belahrech, représentant du ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme, en présence du représentant du PNUD en Algérie, du wali de Bechar et du président de l'APW, la réunion consacrée à la présentation du projet d'appui au renforcement des capacités nationales pour l'analyse des facteurs de vulnérabilité liés aux risques et catastrophes en Algérie s'est tenue cette fin de semaine au siège de la wilaya en sa qualité de wilaya pilote. Lors de son intervention devant les participants à cette rencontre, M. Mini Hassane, coordonnateur, expliqua que ce projet lancé par le MATET avec l'appui du PNUD s'inscrit dans le cade de la continuité des efforts engagés par le gouvernement algérien dans sa politique de gestion de la vulnérabilité aux risques et catastrophes naturelles. Ainsi, les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif législatif et réglementaire notamment la loi numéro 04-20 du 25 décembre 2004 relative à la prévention des risques majeurs et à la gestion des catastrophes. Le comité technique local institué par cette loi a pour tâche entre autres de préparer in situ les éléments d'appréciation et d'appréhension des risques considérés, d'organiser la collecte des données et des informations pertinentes sur les risques identifiés et suivre la mise en oeuvre de l'opération en participant activement à la réalisation des travaux. A travers ce projet dont la wilaya de Bechar est retenue parmi les 9 wilayas pilotes, les objectifs assignés aux responsables locaux sont la réalisation d'activités locales de réduction de vulnérabilité aux catastrophes naturelles, promouvoir les plans locaux de prévention des risques et des plan locaux de gestion des catastrophes en utilisant des outils modernes d'étude et d'aide à la décision. Pour ce faire, une zone d'étude a été choisie pour y mener le programme retenu par le projet au niveau de la wilaya. Par ailleurs, le programme de formation consentie et les rencontres régionales, dira M. Mini, ont permis de doter les CTL d'outils et de connaissances à même de leur permettre de comprendre le processus et de participer activement aux travaux. Les phénomènes de risques retenus dans le rapport préliminaire présenté conjointement par la DPAT et la DUC de Bechar sont les inondations, la dégradation des sols et les glissements.

 Notons enfin que lors du débat il a été remarqué l'omission des autres communes de la wilaya du champ d'action du projet car se limitant uniquement à la ville de Bechar mais aussi l'absence de représentativité des élus au sein du CTL. La date fixée pour la remise de l'étude au MATET est le 31 décembre 2009.

Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires