Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 17:56

La population de Béchar vivra, pendant toute une semaine, au rythme de cet évènement de la musique traditionnelle.

Le coup d’envoi de la 8ème édition du Festival Diwan de Béchar a été donné ce vendredi au stade Nasr. La population devra vivre, pendant une semaine, soit du 23 au 29 mai, au rythme de cet événement de musique traditionnelle. Les organisateurs de la manifestation culturelle ont la volonté, selon leurs dires, d’imprimer à ce rendez-vous annuel un cachet particulier en comparaison avec la précédente édition.

Au total, 26 troupes musicales connues sont attendues dont 15 participeront à une compétition et 8 galas seront animés par des groupes musicaux d’Alger, de Jijel et de Béchar, pendant toute la durée du festival. La troupe féminine «Ahl Lil» de Chérouine (Adrar) aura l’honneur d’ouvrir le bal  de cette manifestation artistique où chaque soirée, 3 à 4 groupes musicaux s’éclateront sur scène devant un public qui n’a pas souvent l’occasion d’assister durant l’année à ce genre de soirées musicales.

Pour cette année, aucune troupe musicale étrangère ne participera à cette 8ème édition, selon le programme arrêté. Par contre, les organisateurs du Festival s’attendent à accueillir une foule nombreuse, et quelques invités, comme à l’accoutumée, prendront part à cette fête gnaouie qui a été institutionnalisée à travers un commissariat.

Selon toujours les organisateurs, si les conditions d’accueil au stade Nasr s’améliorent chaque année, ils déplorent cependant le manque crucial de salle à Béchar devant abriter ce genre de spectacle et l’existence d’un seul Festival de musique durant toute l’année pour une jeunesse qui réclame au moins deux Festivals par an et répondre ainsi à la forte demande de cette jeunesse ankylosée par l’ennui et le manque de distraction.

A noter aussi que des conférences portant sur les thèmes «Patrimoine et Culture» seront animées à la maison de la culture au cours de la semaine par des professeurs universitaires invités.

Source: M. Nadjah, www.elwatan.com.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires