Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 13:21

L’électrification des périmètres agricoles de la wilaya a bénéficié de 42 milliards de centimes au cours des deux dernières années, a-t-on appris hier au cours d’une session ordinaire de l’APW consacrée au secteur agricole.

En 2012, une enveloppe budgétaire de 12 milliards de cts a été allouée à ce secteur, suivie en 2013 par une autre allocation de 30 milliards de cts destinée également à l’électrification des périmètres agricoles mais sans retombées significatives sur la production agricole aux marchés locaux ni en termes de quantité ni en termes de qualité, note-t-on. 13 000 agriculteurs sont inscrits à la chambre agricole et près de 6 000 ont bénéficié, depuis plus d’une décennie, du soutien de l’Etat dans le cadre du PNDA.

Malgré ce soutien financier important de l’Etat au secteur agricole, la spirale infernale des prix des fruits et légumes, devenus inaccessibles à la majorité des ménagères, continue à augmenter sur les marchés locaux, mettant à rude épreuve les bourses moyennes et même supérieures. Autre sujet de préoccupation de certains agriculteurs mais non abordé par les élus APW : les chambres froides agricoles, au nombre d’une dizaine, acquises par la wilaya il y a quelques années mais carrément détournées de leur vocation. Elles ont été, affirme une source de la DSA, réparties entre plusieurs exploitations agricoles mais jamais mises au service de l’utilité publique pour soutenir la consommation, le stockage des denrées alimentaires.

Une chambre froide agricole est en moyenne d’une capacité de 100 m3. Les agriculteurs qui dénoncent le détournement de ces moyens de stockage évoquent l’absence totale de contrôle, de suivi et aucune enquête, disent-ils, n’a été jusqu’ici diligentée par les élus de l’APW pour connaître la destination prise par ces chambres froides agricoles.                                       

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

CHR PesageMB 23/02/2017 16:10

Les agriculteurs sont confrontés à de serieux problemes le texte est explicite.