Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 10:31

Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, entame, depuis vendredi, sa première visite officielle  de trois jours dans la wilaya de Béchar.

Aussitôt arrivée, elle s’est rendue à la zaouïa Zianya de Kénadsa où elle a inauguré une école coranique rattachée à la zaouïa et visité la bibliothèque dite «El Khazina» qui organise des rendez-vous culturels et renferme de précieux manuscrits anciens sur l’histoire des cheikhs fondateurs de la zaouïa et sur les premières invasions de la région en 1903 par les officiers de l’armée coloniale française. Dans ce lieu culturel antique, Mme Khalida Toumi s’est dit satisfaite de la réhabilitation du ksar de Kénadsa  jusqu’ici menée mais entend poursuivre l’opération pour d’autres ksour de la Saoura.

Une opération qu’elle a conditionnée à  l’élaboration et la confection de fiches techniques fournies par la Direction de la culture de wilaya afin de pouvoir défendre le dossier de l’opération de réévaluation financière, auprès du ministère des Finances, de l’ensemble des ksour de Béni Ounif, Taghit, Béni Abbès et Kerzaz. Le ministère de la Culture mène actuellement une réflexion au sujet de la fonction et de l’utilité du ksar (musée, mission culturelle, etc.), une fois réhabilité afin d’éviter une inoccupation prolongée qui aboutirait de nouveau à sa dégradation. La création d’un musée pour préserver ce trésor mémoriel, qui a été sollicité par le responsable de la maison culturelle communale, sera à l’étude. Samedi, Mme Khalida Toumi a posé, dans la commune de Béchar, la première pierre de l’édification d’un théâtre de 500 places.

Le théâtre, qui sera conçu selon le legs historique, prendra en considération la typologie locale, intégrera des éléments spécifiques de la région tout en conservant le reflet classique intérieur d’un théâtre italien, ont expliqué à la ministre les deux responsables du bureau d’architecture. Il sera édifié sur une superficie de 6 400 m2 à Haï Salam jouxtant le futur Institut de musique en projet. Le futur théâtre sera réalisé dans un délai de 27 mois avec une enveloppe budgétaire de 39 millions de DA.

La première responsable de la culture en Algérie a parlé de la création d’une soixantaine de postes budgétaires qui seront dégagés pour encadrer et servir le théâtre et une dizaine d’emplois pour la cinémathèque rénovée de 400 places mise en service et qui a été visitée aussi  par la ministre. En se déplaçant à la bibliothèque principale de lecture publique, la ministre a critiqué la façon dont sont exposés les livres enfermés dans des vitrines, place réservée pour les manuscrits, dit-elle, alors que le livre devrait être à la portée de tout visiteur.

Dimanche, Mme la ministre se rendra à Béni Abbès pour clôturer les travaux du colloque international sur le patrimoine qui se tient depuis le 16 avril dans cette localité.

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires