Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 18:03

L’introduction récente à l’hôpital «240 Lits» de Bechar de la télémédecine a été, en cette fin d’année 2012, la bonne nouvelle pour les patients de la région du sud-ouest souffrant de pathologies dites lourdes.

Sa mise en service, à partir de la structure hospitalière de la wilaya, reliée en direct sur écran au centre hospitalo-universitaire de Bab El Oued (Alger), contribue incontestablement au soulagement des malades car cette mise en service englobe plusieurs spécialités médicales et chirurgicales qui, jusqu’ici, nécessitaient des évacuations et déplacements onéreux vers les hôpitaux du Nord. Désormais, plusieurs de ces pathologies sont traitées sur place par une équipe médicale installée au niveau de l’hôpital et dotée de moyens appropriés audiovisuels.

L’échange direct de communication entre l’équipe médicale de Bab El Oued et celle de Bechar se fait précisément sur la base de l’examen du dossier médical du malade, la radiologie, l’exploration biologique, la nature de la pathologie communiquée par le praticien de Bechar qui reçoit instantanément, à son tour, sur écran, du professeur concerné  de Bab El Oued, le diagnostic à distance, le traitement, les recommandations, la conduite à tenir et enfin la manière de procéder à l’intervention chirurgicale éventuelle. Pour le cas d’un malade à opérer en urgence, le contact est établi entre les deux équipes éloignées, dans l’immédiat.

Cette  innovation technologique, outre qu’elle réduit, dans de larges proportions, les évacuations par ambulance, offre, comme autre important avantage à l’hôpital de Bechar, l’assurance d’une formation continue dont bénéficient les praticiens de la santé publique et agents paramédicaux de la wilaya. Mais l’inconvénient réside dans cet anachronisme qui semble perdurer dans les structures sanitaires de la wilaya. Celles-ci continuent toujours à souffrir de l’inexistence de spécialistes, notamment dans la radiologie, la cardiologie et l’orthopédie. L’hôpital de Bechar a besoin, nous dit-on, d’au moins trois spécialistes dans chacune des trois disciplines qui sont assurées pour l’instant par des médecins conventionnés avec l’hôpital.                                                       

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires