Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 12:49

Le projet de l’établissement pénitentiaire de 500 détenus, implanté sur la route de Lahmar, à la sortie nord de Béchar, accuse un retard dans sa livraison.

Le projet a été inscrit en 2007 et les travaux de sa construction n’ont commencé qu’en 2010, a-t-on appris. Quatre années après son lancement, l’enveloppe budgétaire de 90 milliards de cts initialement allouée au projet a été réévaluée à 240 milliards de cts. Une réévaluation jugée importante induite par les retards successifs accumulés et qui a fait réagir le maître de l’ouvrage mis dans l’obligation d’intervenir pour mettre un terme à l’inertie des intervenants et hâter les travaux de finition à la traîne du projet, a-t-on appris.

Selon certains entrepreneurs interrogés sur place, l’interdépendance dans la réalisation des lots attribués et confiés à une dizaine d’opérateurs ainsi que la pénurie de la main-d’œuvre spécialisée locale et importée des villes du Nord expliqueraient largement le retard dans la livraison de cet ouvrage. Néanmoins, des instructions fermes ont été données pour éliminer désormais toute entreprise défaillante ne remplissant pas les conditions du cahier des charges du bénéfice des travaux des lots restants attribués par la DUC de Béchar.

L’établissement pénitentiaire, d’une capacité de 500 détenus, est divisé en plusieurs blocs fonctionnels et modernes. Il est doté d’ateliers, des infrastructures sportives, de formation ainsi que des commodités nécessaires pour le détenu, comme nous avons pu le constater après une visite à l’intérieur de l’ouvrage en voie de finition.                             
 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires