Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 17:56

Le chemin de wilaya Bechar-Taghit (80 km) se dégrade progressivement au fil des mois. C’est le  constat qui a été fait par de nombreux automobilistes.

En effet, sur de plus de dix kilomètres de cette route, des tronçons carrossables en bitume alternent, par endroits, avec des nids de poule, mettant ainsi à rude épreuve les conducteurs. Les usagers de la route se plaignent également de la mauvaise signalisation en certains points et du défaut de balisage au niveau du PK 26, entre autres anomalies, ce qui représente un danger potentiel pour le conducteur qui risque de basculer dans le vide. Mais, selon une source, plusieurs balises auraient fait l’objet d’actes de vandalisme de la part de jeunes motocycles qui empruntent ce chemin. La route menant à l’oasis de Taghit, classée chemin de wilaya, connaît un flux de touristes de plusieurs régions du pays, en particulier à la veille de chaque fin d’année où le trafic routier devenant dense augmente les risques d’accident.                                                                               

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Saoura
commenter cet article

commentaires