Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 14:13

Niché au pied des dunes de sable et surplombant la magnifique palmeraie de oued Saoura, Bayada, un petit hameau de 800 habitants, un des 11 ksour de la daïra d’El Ouata située à 350 km au sud de Béchar, est dépourvu de structures nécessaires indispensables à la vie.

Le chemin menant au hameau de Bayada traversé par l’oued Saoura est cahoteux et de difficile accès, aggravé par l’inexistence d’un pont pour effectuer la traversée. Ses habitants souffrent également de l’absence de transport pour regagner la localité voisine, Agdal (1 500 habitants) située à 4 km de là. La première revendication soulevée par les petits agriculteurs de Bayada à la délégation de wilaya, qui poursuit ses contacts et visites dans les ksour, est l’électrification agricole. Ordre a été donné pour que celle-ci soit incessamment ramenée à Bayada sur une distance de 8 km et la promesse leur a été faite par le directeur des services agricoles pour permettre l’exploitation des petites parcelles agricoles.

A Timoudi, la population locale peut enfin goûter au pain de boulangerie dont elle était jusqu’ici privée grâce à un financement piloté par la CNAC de Béchar. Mais la nature des doléances et réclamations avancées par les populations de ksour visités reste presque identique à l’ensemble de ces  villageois : réhabilitation des chemins pour briser l’isolement dans lequel ils sont confinés, transport scolaire, construction de logements ruraux, électrification agricole, salles de soins et présence réclamée de médecins permanents, construction de ponts pour traverser l’oued, châteaux d’eau potable pour l’alimentation des villageois, construction de maisons de jeunes, emploi, etc.                                                                                                                                     

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires