Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:49

Sous l’égide de l’Office national de lutte contre la toxicomanie, les services de la DAS de Béchar ont organisé, pendant une semaine, des portes ouvertes d’information et de sensibilisation contre le fléau de la drogue qui se propage à une vitesse considérable dans le milieu de la jeunesse avec ses conséquences dramatiques.

Ont pris part à la tenue de ces journées, les services des Douanes algériennes, les Affaires religieuses, le coordinateur de la santé scolaire et universitaire, la maison Amel, la Gendarmerie nationale, le centre de sauvegarde de la jeunesse et la Direction de la jeunesse et des sports. Tous les intervenants dans cette rencontre ont convergé sur l’urgence et la nécessité de prendre des mesures pratiques pour sauver les jeunes du  fléau ravageur. Car l’usage des drogues gagne non seulement la jeunesse désoeuvrée mais se propage insidieusement dans les établissements scolaires, ont-ils révélé.

L’opportunité a été saisie en cette occasion pour communiquer à l’assistance les quantités de drogues interceptées par les services des Douanes en 2011 et 2012, et qui se chiffrent, respectivement, à 2267 kg et 31,15 kg. Ces saisies démontrent, on ne peut mieux, le danger qui guette une partie de la jeunesse, ont fait remarquer les participants. «Il faut engager, en premier lieu, une lutte sans merci contre les barons et autres dealers qui acheminent ces poisons aux jeunes consommateurs», ont indiqué d’autres. La première action de sensibilisation a été menée par les services de la DAS au cours de semaine écoulée au niveau du lycée Aboubakr El Ghazi de Béchar Djédid  et le centre de formation professionnelle de la Barga et de la radio locale.

Mais les participants à ces portes ouvertes ne comptent pas s’arrêter là. Ils ont recommandé en priorité la création d’une cellule permanente de lutte contre la toxicomanie au sein des établissements d’Education et centres de formation professionnelle pour prévenir ce fléau ravageur de la jeunesse.                                               

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires