Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:00

Les travaux d’aménagement de la place de la République, entrepris depuis presque deux années, ont été achevés.

La journée de jeudi a été consacrée à l’entretien et au nettoiement. La population a enfin découvert la métamorphose tant attendue. La place verdoyante avec son microclimat a été transformée en une immense esplanade couverte de carrelage.
La verdure a disparu, seuls quelques arbres et palmiers ont été épargnés. Certains n’ont pas caché leur déception : «Finalement, la montagne a accouché d’une souris. En été, personne ne pourra traverser cette immense place en raison de la chaleur qui sera accumulée par le carrelage durant la journée, sans oublier les reflets du soleil», regrette un ancien technicien en bâtiment. «Ils auraient pu consulter les gens avant d’entreprendre ces travaux. Personnellement, je suis vraiment déçu. Les milliards investis dans ces aménagements auraient pu servir plus efficacement ailleurs. Il ne fallait pas grand-chose pour que cette place retrouve son charme et sa beauté d’antan», vocifère un riverain.

Pour un autre, dont le commerce est situé en face de cette esplanade : «Maintenant, c’est propre et bien éclairé, on peut de loin distinguer l’autre bout et voir ce qui se passe. Avant, la place était un nid de voyous. Tous les délinquants se fixaient rendez-vous ici. On ne pouvait plus traverser cet endroit durant la soirée sans se faire agresser.»                                                          

Source: A. Boutaleb, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires