Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 18:34

La nouvelle gare routière publique, située à la sortie nord de Bechar et dont les travaux de réalisation prévus initialement pour 22 mois mais prolongés à 28, sera finalement mise en exploitation dans une dizaine de jours.

L’annonce a été faite hier vendredi en présence du ministre des Transports en visite éclair à Bechar et des autorités locales. Sa gestion sera confiée à la SOGRAL, une société relevant du ministère des Transports et qui gère jusqu’ici 22 gares routières nationales. D’une superficie de 3 ha, la nouvelle gare routière est constituée  de 6 salles d’embarquement spacieuses et équipée de caméras vidéo de surveillance en permanence reliées à un poste de contrôle sur écran géant. Elle a une capacité d’accueil de 330 bus/jour, soit 15 000 passagers/jour et dispose de 16 guichets. Elle est également dotée d’une officine pharmaceutique, de plusieurs commerces multiples, d’un bureau d’Algérie Poste et de distributeurs automatiques de billets pour les voyageurs.

«Dans un premier temps, une quarantaine d’agents d’exploitation vont être recrutés et recevront une formation rapide», assure le directeur de la SOGRAL. Dans l’enceinte de la structure des voyageurs, une aire réservée pour les taxis transporteurs inter-wilayas a été aménagée. La construction de la nouvelle gare a nécessité l’intervention de 7 entreprises, un bureau d’études et l’octroi d’une autorisation de programme (AP) d’un montant de 470 000 000 DA dont 72% ont été consommés. La somme restante, soit 40 000 000 DA, «sera consacrée à une opération d’édification des abris de quais intercommunaux», confie le responsable du bureau d’études.

Au cours de sa brève visite de deux heures, le ministre des Transports s’est déplacé ensuite à la future gare des marchandises sur la route de Lahmar pour recevoir des explications sur les quelques aménagements restant encore à achever. Le représentant  de l’Etat a ensuite effectué une brève halte au niveau du projet de réalisation de la nouvelle gare ferroviaire au centre-ville où il a émis des remarques sur les imperfections et lacunes effectuées sur le bâtiment réalisé, avant de rejoindre la localité de Béni Ounif par train spécial.         

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires