Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 19:52

Les agriculteurs du périmètre agricole de Nif R'ha, à une dizaine de kilomètres au nord de Bechar, expriment, à travers une lettre reçue par notre bureau, leurs préoccupations au sujet de l'enclavement de leur zone qui rend difficile l'accès à leurs exploitations agricoles.

Installés depuis plusieurs années sur ces périmètres agricoles, ces agriculteurs affrontent aujourd'hui de nombreux désagréments, notamment ceux liés aux crues saisonnières de l'Oued de Bechar qui les empêchent d'effectuer des traversées en privant leurs enfants de fréquenter les écoles. Leur isolement s'accentue à tel point qu'ils ne peuvent, selon leurs revendications, effectuer des déplacements en ville pour s'approvisionner en denrées alimentaires et de commercialiser leurs productions agricoles aux marchés locaux. Ils suggèrent aux autorités locales de transformer l'ancienne voie ferrée inutilisable en route praticable afin de pouvoir briser leur isolement et rejoindre, disent-ils, Hassi Houari au nord et Djinien Diffallah au sud en passant par Nif R'ha.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires