Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 09:58

La promotion et le développement du tourisme durable dans les oasis de Bechar, a été au centre d’une rencontre organisée lundi à Boukais (Bechar).
"La promotion et le développement du tourisme durable dans les oasis de Bechar, entre en droite ligne de l’application des principes du développement durable à toutes les formes de tourisme", ont indiqué les participants à cette rencontre.

Le tourisme durable permet aussi de veiller aux équilibres socioculturels et écologiques de ces espaces naturels propres aux régions sahariennes, comme c’est le cas dans la wilaya de Bechar, ont-ils souligne.

Cette rencontre, première du genre à être organisée par l’association de wilaya des cadres du secteur de l’agriculture "Agro-cadre", vise essentiellement à sensibiliser les participants et les pouvoirs publics locaux sur la nécessité d’une meilleure prise en charge et gestion de l’écotourisme, a affirmé le président de cette association.

Le développement des réseaux routiers a facilité à de nombreux touristes nationaux l’accès à plusieurs oasis de la région de Bechar, d’où les risques et dangers qui guettent ces espaces de par les différentes activités engendrées par la présence permanente de l’homme dans ces lieux, a-t-il ajouté.

"Nous comptons à travers cette rencontre d’une journée sensibiliser l’auditoire, constitué notamment des représentants de la société civile et des offices communaux de tourisme, sur les questions liées à un "écotourisme responsable" qui contribue à la protection de l’environnement de ces sites et au bien être des populations locales", a expliqué Lahbib Abdelaziz.

Les interventions des participants ont porté aussi sur la nécessité de structuration des activités touristiques dans les différentes oasis de la région, notamment celles de Taghit, Béni-Abbes et des ksour du nord, à savoir Mougheul, Lahmar et Boukais.

Les travaux de cette rencontre ont été aussi marqués par la présentation de contributions sur les réalités du tourisme dans la localité Boukais (50 km au nord-ouest de Bechar), l’expérience de l’association ’’Aourourout’’ de Béni-Abbes (créée en 2009 au sein du ksar éponyme), et le pôle d’activités artisanales et d’écotourisme solidaire, qui s’est traduit par la création d’une douzaine d’emplois en faveur des jeunes et des femmes de cette collectivité située a 241 km au sud de Bechar.

Source: APS

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires