Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 20:30

Depuis vendredi, date marquant le 48e anniversaire de la signature des Accords d'Evian, la maison de la culture de Béchar abrite, pour cinq jours, une rétrospective du cinéma mondial.

Pas moins de 500 affiches cinématographiques sont placardées dans le hall de la maison de la culture à l'intention du public. De grands succès commerciaux hollywoodiens des années 1950 et 1960 sont à l'affiche, comme A l'Est d'Eden, Ben Hur, Le pont de la rivière Kwaï, Autant en emporte le vent, etc. L'initiative vient, non pas d'un professionnel du 7e art, mais d'un cinéphile passionné comme il se plaît à se qualifier. Adda Chentouf, auteur de l'exposition, est professeur associé à la faculté de droit de Saïda et collectionneur d'anciens et récents films produits et réalisés par une trentaine de pays avec une nette prédominance de production des pays occidentaux.

L'homme, qui fréquente différentes manifestations cinématographiques, à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, a voulu à travers cette rétrospective faire revivre et communiquer cette passion au large public du cinéma en déclin chez nous en termes de production et de fréquentation des salles par les jeunes. A travers ces affiches, les visiteurs intéressés remarqueront l'évolution qu'a connue le cinéma mondial dans ses différentes étapes historiques. L'exposition, allant du cinéma muet au parlant, avec, par exemple, le film Naissance d'une nation, de David Griffith (1914) jusqu'au dernier grand succès mondial Avatar, de James Cameron, réalisé en 2009.

Mais l'auteur de la rétrospective a bien pris soin de réserver un espace au cinéma révolutionnaire algérien à l'occasion du 19 Mars, avec, à l'affiche, les principaux films de guerre algériens, comme Le vent des Aurès, L'opium et le bâton, Chronique des années de braise, et, bien sûr, le dernier film d'Ahmed Rachedi, Ben Boulaïd.


Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires