Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 18:49
Le ministre des Moudjahidine, M. Mohammed Chérif Abbas, a présidé samedi à Bechar la cérémonie de recueillement à la mémoire du chahid le Colonel Lotfi, à l’occasion du 50e anniversaire de la mort de ce martyr, chef de la wilaya V historique.

Accompagné du ministre délégué chargé des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, et de plusieurs anciens compagnons du chahid, le ministre a déposé une gerbe de fleurs sur les tombes des martyrs Lotfi et de son adjoint Farradj. La délégation ministérielle s’est rendue par la suite au lieudit Djebel Bechar, où le Colonel Lotfi et son compagnon, le commandant Farradj, sont tombés au champ d’honneur les armes à la main. Une autre cérémonie de recueillement a été également organisée à la mémoire des martyrs de la révolution du 1er Novembre 1954 à Djebel Bechar. Il a été procédé à la baptisation de l’hôpital des 240 lits au nom du chahid Tourabi Boudjamâa, et à l’inauguration
du service médical spécialisé en rééducation et réadaptation.

Le Colonel Lotfi, de son vrai nom Benali Boudghène, rejoignit en octobre 1955 les rangs de l’ALN dans la zone V. De par son intelligence et son sens de l’organisation, il accéda à plusieurs postes de responsabilité, notamment celui de chef de la zone VIII et de chef politico-militaire de la wilaya V historique. Il est tombé au champ d’honneur, les armes à la main, le 27 mars 1960, à Djebel Bechar en compagnie de son adjoint, le commandant Farradj, après une dure et longue bataille contre l’armée coloniale.

Source: Le Quotidien d'Oran.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Histoire
commenter cet article

commentaires