Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 20:03

Un camp de jeunes à vocation touristique a été réalisé et réceptionné avant-hier à Taghit. Le but de la création de ce site est de permettre, dit-on, l'échange entre jeunes, l'organisation de colonies de vacances et de regroupement des jeunes. D'autres activités, liées au secteur de la jeunesse, à l'exemple des stages de colonies de vacances, les excursions, les stages de passage de grade de perfectionnement font partie des missions de ce site. Dirigé par un directeur, un gestionnaire et un personnel pédagogique, le centre est doté de 400 lits répartis entre 200 lits au niveau des chambres et 200 au niveau des tentes.Inscrit en 2006 et réalisé dans le cadre du programme complémentaire de soutien à la croissance avec une A.P. initiale de 7 milliards, l'acquisition de ses équipements est en voie d'être examinée au niveau des marchés publics. Mais le camp reste rattaché, sur le plan administratif, à l'Office des établissements des jeunes (ex-CIAJ) et ne dispose pas de l'autonomie financière mais fonctionne sur la base d'une régie de dépenses-recettes. Le site touristique sera renforcé par la réalisation d'un deuxième à Béni Abbès en 2010 et qui coûtera 10 milliards de centimes.


Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Saoura
commenter cet article

commentaires