Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 15:54

Les ministres de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, et de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, respectivement Abdelaziz Ziari et Rachid Harraoubia, ont préconisé, dimanche à Bechar, la transformation graduelle des structures médicales spécialisées existantes pour répondre aux besoins du projet de Centre hospitalo-universitaire (CHU).

 

Les deux ministres ont appelé à la transformation graduelle de la vingtaine de services médicaux spécialisés de l’hôpital Tourabi Boudjemaa pour qu’ils puissent répondre aux exigences du futur projet de création d’un CHU dans cette wilaya du sud algérien.

En visite de travail dans la wilaya, MM. Ziari et Harrouabia ont estimé que cette transformation permettra d’offrir les conditions favorables à la mise en place des structures médicales nécessaires au fonctionnement et à la formation de ce CHU.

“Cette importante structure hospitalière et universitaire aura une capacité d’accueil de 600 lits, d’où la nécessité de mettre en place, avant sa création, différents services et autres servitudes médicales, répondant aux standards nationaux et internationaux en la matière”, a souligné M. Ziari.

De son côté, M. Harraoubia a indiqué que des “mesures seront prises par les deux ministères pour l’accélération de la transformation de ces services médicaux, notamment leur dotation en ressources humaines spécialisés”.

Les deux membres du gouvernement ont visité, en compagnie des autorités locales, des structures hospitalières de la ville de Bechar, notamment la clinique d’ophtalmologie, fruit de la coopération algéro-cubaine, qui a été mise en service au mois de février 2013.

Cette clinique, où exercent actuellement 12 spécialistes cubains en diverses pathologies ophtalmiques, a effectué, de février dernier à la première quinzaine de ce mois de juillet, 16.887 consultations et 1.544 actes chirurgicaux, a indiqué son responsable.

D’une capacité d’accueil de 40 lits, cette clinique, qui sera renforcée prochainement par neuf (9) nouveaux spécialistes cubains, a énormément contribué à la prise en charge des différentes maladies ophtalmiques de la wilaya de Bechar et d’autres wilayas dans le sud-ouest du pays, a signalé M. Mustapha Belghit.

Sur place, les deux membres du gouvernement se sont enquis des moyens de formation de cette structure, qui selon des spécialistes cubains, est apte à cette mission, grâce aux moyens humains et techniques dont elle dispose.

A l’hôpital Tourabi Boudjemaa de 240 lits, les deux ministres ont présidé une séance de travail avec les responsables locaux du secteur de la santé, et ont débattu de plusieurs points liés à la concrétisation du projet du CHU de Bechar qui sera localisé sur une superficie de 16 hectares au nord de la ville de Bechar.

Une enveloppe de 5 milliards DA est dégagée pour la concrétisation de ce projet qui vise une prise en charge de qualité des malades et le traitement de différentes pathologies, a indiqué un responsable local du secteur de la santé.

MM. Ziari et Harraoubia ont achevé leur visite de travail dans la wilaya par une brève visite au laboratoire de biologie de l’université de Bechar.

 

Source: APS.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires