Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 10:56

Le commissaire du festival interpelle les autorités locales quant au manque de moyens conséquents pour son bon déroulement du 2 au 8 mai.

La 4e édition du Festival national de la musique diwan se tiendra du 2 au 8 mai. Le plus important événement artistique de la région risque d'être perturbé si une aide matérielle conséquente n'est pas apportée au Commissariat du festival, dont le rayonnement prend chaque année de l'ampleur avec des visiteurs nationaux et étrangers. Le responsable de cette manifestation artistique fait le point et interpelle les autorités locales au sujet de l'aide jusqu'ici attribuée qui est jugée nettement insuffisante par rapport à l'importance de l'événement. A commencer, souligne-t-il, par l'état du stade En Nasr, lieu devant abriter la manifestation et qui est dépourvu des commodités nécessaires qu'un tel festival est en droit d'attendre.

L'endroit se caractérise par l'absence de sanitaires, d'eau courante, d'aménagement des gradins réservés aux familles, de loges pour les artistes et d'équipements pour des branchements électriques sécurisés. Les moyens financiers alloués au festival sont consacrés exclusivement à l'organisation artistique, à l'hébergement des invités et au transport, remarque-t-il. Il interpelle les autorités locales de la wilaya qui doivent se soucier, en premier lieu, du déroulement dans de bonnes conditions du festival qui constitue, à ses yeux, la vitrine de l'art musical dans la région en accueillant des artistes, des visiteurs et des familles arrivant de l'intérieur et de l'extérieur du pays. En marge des concerts de chant, des conférences débats sont prévues à la maison de la culture et seront animées par des universitaires spécialistes.

Une revue biannuelle sur la musique diwan sera éditée. Mais la priorité de l'heure pour le commissaire de la manifestation artistique reste l'aménagement du stade En Nasr et l'affectation d'un siège pour les membres du commissariat du festival institué par le ministère de la Culture, qui entend promouvoir la culture qui participe en même temps à l'essor touristique de la région.


Source: M. Nadjah, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires